Hoover d’avant-guerre

Publié par MRAX le

Do you know of an accurate source of information for a doctor? Flagyl liquid https://saiheritagebanquet.com/94565-map-69237/ antibiotics for cats is a new liquid antibiotic product designed specifically for cats. The following is a list of side effects which are known about in the scientific literature and that may occur in a very small percentage of people taking the drug.

Coumadin (hct) and aspirin – coumadin (hct) is a blood thinner that reduces the clotting of blood by blocking a chemical that stops the formation of thrombo-blood clots. What Gdańsk should you discuss with your doctor before taking this medicine? Learn about medications you should not be taking and signs to watch for.

Ce jeudi 23 décembre paraissait dans le journal gratuit Metro une publicité de Hoover pour son aspirateur Octopus, qui “élimine les acariens jusqu’au dernier”.

Cette publicité pleine page se compose en réalité de 194 annonces nécrologiques munies de divers signes religieux.

Une série de ces annonces sont ornées d’une photo d’un acarien, sur 2/3 des nécrologies juives – la proportion n’étant que de 15% environ pour les nécrologies non juives. On se rappellera les parallèles constants établis dans la propagande nazie entre les Juifs et les insectes nuisibles.

Mais c’est surtout le texte figurant sur les nécrologies juives qui est abject, dans la mesure où il reprend un des clichés les plus éculés de l’imagerie antisémite, à savoir celle du Juif “ malin ” mais sans cœur : “Nous nous souviendrons toujours de son esprit aiguisé, plus que de son cœur, car il ne nous donnera pas la poussière de diamant qu’il avait. Le pauvre type.”

Le fait qu’il faille une loupe pour lire ce texte ne change rien à la gravité de l’affaire.

Prenant acte du retrait par Hoover de cette annonce suite à l’émotion qu’elle a déjà créée au sein de la communauté juive de Belgique, le Collectif Dialogue & Partage insiste néanmoins sur l’exigence d’excuses officielles de la part de Hoover et de mesures destinées à empêcher la répétition de tels événements.

Infos et autres communiqués : www.dialogue-partage.org