Rassemblement. Agressions racistes et sexistes : ça suffit !

Une jeune femme de confession musulmane portant le foulard a été violemment agressée par deux hommes ce lundi soir à Anderlues. La gravité des actes rapportés nous interpelle.

Chaque année en Belgique des dizaines d’agressions racistes, islamophobes, antisémites, négrophobes ou encore romaphobes se déroulent dans l’espace public ou ailleurs, souvent dans l’indifférence générale.

De la même manière, chaque année en Belgique des milliers d’agressions, de violences physiques et sexuelles, de faits de harcèlement et de crimes visent les femmes. Ces violences masculines se déroulent dans l’espace public, sur le lieu de travail, à l’école et à domicile, la plupart du temps dans l’indifférence.

On ne parle donc pas ici d’un fait isolé mais bien d’un phénomène large et important qui a de nouveau frappé ce lundi soir à Anderlues. Ces deux hommes n’ont pas agressé cette jeune femme de 19 ans parce qu’elle n’était pas au bon endroit au bon moment mais parce qu’elle est une femme, musulmane, portant le foulard.

Dans de telles conditions, il importe d’insister sur l’horreur des actes commis par les individus responsables de ces violences. Il faut une réaction forte, tant juridiquement que politiquement. Mais cela ne doit pas nous empêcher pour autant de questionner notre rôle et celui de nos institutions. En effet, nous avons toutes et tous grandi dans une société structurellement marquée par les idéologies racistes et sexistes. Des idéologies qui charrient des imaginaires et des représentations qui infériorisent, voire déshumanisent, celles et ceux qui les subissent.

Ces idéologies traversent la société (que ce soit via la télévision, les médias, la littérature, la publicité, l’enseignement, les discours politiques, etc…) et contribuent à perpétuer, voire à légitimer, la production de violences racistes et sexistes, qu’elles soient matérielles ou symboliques.

Concrètement, cette culture favorise le passage à l’acte violent, passage à l’acte qui ne suscite que trop peu de réactions dans le chef des services de police, de la Justice, de nos autorités politiques et même du monde associatif, bref, de la société dans son ensemble. Celle-ci montrant un déficit d’empathie et de considération à l’égard de ces personnes, pouvant mener à la déresponsabilisation et à un sentiment de relative impunité dans le chef des agresseurs.

• Nous appelons aujourd’hui nos autorités à s’éveiller rapidement à l’urgence de prendre à contre-pied la reproduction de cette culture raciste et sexiste, où qu’elle se déploie, afin de l’enrayer en lui opposant un vrai projet de société où chacun-e jouit d’un plein respect de sa dignité, de sa sécurité et de l’égalité des droits. Cela passe notamment par des prises de position politiques fortes par rapport à des terribles agressions comme celle survenue à Anderlues mais aussi, plus généralement, par une conscientisation accrue chez les enfants, dès le plus jeune âge, quant aux enjeux d’égalité, de respect et d’intersectionnalité. Car il est essentiel de le rappeler : c’est parce qu’elle était à la fois femme et musulmane portant le foulard que ce crime raciste et sexiste a été perpétré.

• Nous appelons l’ensemble de la société à systématiquement exprimer son rejet et sa condamnation de toute parole, de tout acte, de toute violence raciste et/ou sexiste afin de casser cette banalisation et cette impunité rampantes. Cet indispensable et profond changement de société passe aussi par la nécessité pour nos autorités judiciaires d’utiliser l’arsenal juridique à leur disposition pour appuyer une réaction ferme de l’État face à tout acte et agression raciste et/ou sexiste.

• Nous appelons enfin toutes celles et ceux dont la parole est publique (médias, politiques, artistes,..) à redoubler de vigilance afin d’éviter de véhiculer une parole sexiste ou raciste comme c’est encore trop souvent le cas.

Un rassemblement est prévu ce vendredi 6 juillet à 16h sur les marches du Palais de Justice de Bruxelles. Soyons nombreux !

Associations participantes :

BePax, Magma asbl, MRAX asbl, CCIB – Collectif Contre l’Islamophobie en Belgique asbl, Vie Féminine, Collectif les Cannelles