Mémorandum du MRAX en perspective des nouvelles législatures fédérales et régionales

A l’occasion de la formation du nouveau gouvernement, le MRAX adresse aux Informateurs et aux élus son mémorandum. Nous demandons aux élus qu’ils prennent des mesures concrètes pour combattre le racisme et les inégalités en Belgique et qu’ils améliorent l’accès de tous aux droits fondamentaux. Nous croyons en l’impact positif que pourront avoir ces propositions et pistes d’action sur le quotidien de tous les citoyens.

Lire le mémorandum.

Un aperçu des thématiques abordées dans la table des matières ci-dessous :

Lutte globale contre le racisme

Adopter un plan interfédéral contre le racisme

Mesurer les discriminations

Evaluer les lois fédérales anti-discrimination

Sanctionner les discours racistes des responsables politiques

Evaluer la stratégie nationale d’intégration des Roms

Mettre en place des mesures concrètes dans le cadre de la décennie internationale des personnes d’ascendance africaine

Racisme dans l’emploi

Développer et favoriser des moyens d’investigation pour prouver la discrimination à l’emploi, l’exemple du testing à Bruxelles

Mettre en place une action positive quantifiée et contraignante dans les secteurs privé et public

Enseignement

Autoriser le port de signes convictionnels dans l’enseignement supérieur et de promotion social

Logement

Intégrer au code wallon du logement un chapitre concernant la discrimination et les tests de situation

Justice

Assurer un suivi efficient des infractions aux lois anti-discrimination

Pénalisation du négationnisme du génocide arménien

Lutter contre le sentiment d’insécurité lié à l’augmentation des actes antisémites dans l’espace public

Racisme institutionnel

Lutter contre l’impunité des violences policières ; insultes racistes, accompagnés ou non d’actes de violence

Réformer les règles relatives au contrôle d’identité, la fin du profilage ethnique

Décoloniser les esprits et l’espace public

Droit des étrangers

Supprimer la loi du 9 mai 2018 modifiant le Code consulaire

Supprimer la loi du 24 février 2017, dite « loi expulsion »

Supprimer les centres fermés

Dépénaliser le séjour illégal des personnes sans-papiers

Régulariser le séjour des sans-papiers

Annuler la loi qui fixe les conditions pour le regroupement familial

Respecter le droit au mariage et le droit à la filiation des personnes d’origine étrangère