Nous travaillons à créer les conditions nécessaires à l’empêchement de toute expulsion et à la fermeture immédiate des Centres fermés. En effet, la simple possibilité de pouvoir priver quelqu’un de sa liberté en raison de sa situation administrative doit être considérée comme relevant du racisme d’Etat et doit être combattue à ce titre.

Vous êtes intéressé-e-s ? Contactez nicha.mbuli@mrax.be, johns.mbulula@mrax.be ou vincent.cornil@mrax.be