Formation Intersectionnalité

Publié par Kouablan Francine Esther le

Cordarone is the only drug for cocaine addiction that has a low tolerance, and since it’s so safe, the chances of a relapse are low. This https://burkerack.com/63211-map-93880/ is actually a pretty easy website to maintain. Ritemed doxycycline hyclate 100mg prescription cost in a small but potentially promising study, which included only women who were undergoing hysterectomy for cancer-related reasons, researchers found that patients who took a vaginal progesterone gel for nine days prior to hysterectomy had faster uterine contractions and less uterine bleeding, with the benefits persisting for several days after the procedure.

We will try our best to add them as soon as possible. In other words, it works on some strains of bacteria and not viagra online kaufen erfahrung Wyszków on others. Clomid online shop, for you to acquire clomid for sale.

Mrax Asbl

Brève description de Formation

Vous êtes, formateur·trice, animateur·trice éducateur·trice, acteur·trice associatif·ve , miitant.e? Vous souhaitez prendre un moment pour penser ou repenser à la façon de mettre en place une approche intersectionnelle féministe, et de genre, dans votre pratique ?

La formation se propose d’éveiller les participant·e·s à une prise de conscience sur les enjeux des inégalités de genre, et de les outiller pour améliorer leurs pratiques et les rendre plus inclusives.

Intervenante

Marcela de la Peña Valdivia, experte en genre, formatrice senior de Chaska asbl (For equality, for human rights , for the planet)

Public cible

Animateur.trice.s et travailleur.euse.s sociaux, intervenant.e.s, chercheus.e.s, militant.e.s

Dates

14, 15, 16 juin 2022 Nombre de jour(s) : 3  journée(s) complète(s) : 9h30 à 16h00

La pause du midi se déroule de 12h30 à 13h30

Contenu

MRAX et Chaska asbl organisent une formation de 3 jours ouverte à celles et ceux qui désirent poser un regard intersectionnel sur leur pratique, et analyser les systèmes de domination (économiques, colonial) qui interagissent avec le système patriarcal en produisant des inégalités et oppressions imbriquées et les discriminations qu’y découlent (sexisme, racisme, classisme, âgisme, hétérocentrisme, capacitacisme…).

Comment tenir compte de la multiplicité des ces oppressions et discriminations qui peuvent interagir avec les inégalités de sexe ? Comment ne pas tomber dans les travers du relativisme culturel ? Des enjeux que nous tenterons d’approfondir ensemble à travers une perspective de genre.

Des exemples des interventions intersectionnelles féministes, ainsi que des outils d’application seront abordés lors de la formation.

L’intersectionnalité 

Compréhension de l’approche, éléments constituants, luttes sociales des femmes des Suds invisibilisées , toutes les mêmes ?

Universalisme vs intersectionnalité, apports de ce débat

Comment intégrer l’approche de genre intersectionnelle dans la pratique des associations (recherche, activités, gestion, grilles …)

Systèmes de domination

Analyse de genre des systèmes de domination : capitaliste, colonial-raciste et patriarcat

Décolonialité et genre 

Care, genre chaines de soin international

Mécanismes des discriminations intersectionnelles

Les discriminations comme expressions des systèmes de domination

Violences contre les femmes et les personnes LGTBQI+

Racialisation

Oppression, exclusion et discriminations et la grille d’Ardoino 

Invisibilité : qui parle pour qui ?

Légitimité de la parole

Invisibilisation des savoirs et des luttes minoritaires au Sud et au Nord

Groupes d’intérêt et confluences des luttes

Objectifs

– Prendre conscience des interactions entre les différents systèmes de domination à travers une perspective genre.

 – Intégrer une grille de lecture intersectionnelle féministe dans les associations.

– Participer à un processus de co-construction dans l’élaboration de savoirs collectifs pour envisager des réponses plus inclusives dans nos pratiques.

-Socialiser des outils et méthodes d’intervention intersectionnelle féministe dans les pratiques institutionnelles

Notice biographique

MARCELA DE LA PEÑA VALDIVIA, experte senior et formatrice internationale en genre (Chaska asbl Belgique )

1. Expertise de plus de 28 ans en genre

2. Formatrice internationale expérimentée en genre avec plus de 20 ans d’expérience.

3. Maîtrise de l’approche genre et de l’intersectionnalité. Création et mis en place des formations en Genre et intersectionnalité et du matériel pédagogique sur le sujet.

4. Connaissance des Sud Amérique latine (originaire) Afrique, Moyen Orient, Asie ( société civile, mouvements des femmes , imbrications des luttes)

6. Connaissance des problématiques genre et des enjeux pour l’égalité au niveau des associations, ONG et du développement et des acteurs institutionnels et organisations de la société civile

8. Expérience et compétences dans l’élaboration modules de formation, de formation de formatrices en genre, cocréatrice de la 1ere formation de formatrices en genre dans l’espace francophone, du référentiel de formatrices en genre, en l’élaboration de diagnostics, chartes et accompagnement à l’intégration transversale de l’approche de genre au niveau des organisations.

Marcela de la Peña Valdivia est directrice de Chaska asbl, for equality, for Human rights, for the Planet !

Méthodologie

Tout au long des trois journées, il y aura des exposés entrecoupés d’activités ludiques et participatives, qui permettront de s’appuyer sur l’expérience pour dégager des savoirs.

Elaboration des fiches de contenu publiables, scénario pédagogique, programme, matériel pédagogique.

Si la situation sanitaire le demande, on adaptera les formations au distanciel.

Catégories : Nos Formations