Communiqué : Un MRAX en ordre de marche pour le combat antiraciste en Belgique

Il y a plus d’un an, la presse faisait l’écho de la mauvaise santé financière du MRAX et, partant, de sa structure même. Ces informations étaient en grande partie fondées.

Mais tous les membres de l’Assemblée générale du MRAX et son équipe de travailleurs se sont mobilisés pour sauver cet outil indispensable au combat contre la haine et le rejet de l’autre.

Il y eut d’abord ceux qui ont cru en lui et lui ont fait un don pour assainir ses finances, il y eut un prêt généreux pour alléger sa trésorerie et puis, la mobilisation du personnel pour proposer son expérience en termes de lutte contre le racisme et les discriminations à des groupements, des établissements publics, des entreprises qui ont sollicité le MRAX pour ses formations et ses animations. Il y eut aussi une gestion prudente et rigoureuse de chaque instant. Aujourd’hui, le MRAX est sur le chemin du redressement, il est prêt à se tourner vers de nouveaux défis.

Dans cette optique, le MRAX a engagé de nouveaux collaborateurs, à commencer par une nouvelle direction incarnée par Esther Kouablan et il a réitéré sa confiance à son Conseil d’Administration pour les trois prochaines années.

Le MRAX est donc prêt. En ces temps troublés par les relents xénophobes, racistes et fascistes, il prend toute la mesure de ses responsabilités d’institution pionnière et historique de la lutte contre le racisme et la xénophobie, toujours investi de l’esprit de résistance qui suscita sa création. Il appelle tous les citoyens progressistes et humanistes à le rejoindre dans sa lutte contre les ennemis de la démocratie.

Carlos Crespo, président du MRAX (0485311658)