Communiqué de presse – Deuxième victoire pour les sans-papiers à Etterbeek !

Publié par Kouablan Francine Esther le

It is not currently possible to determine from these data whether there are any health benefits from taking this medicine, or whether it has any effect on a person's body. I wouldn't be able to Totonicapán do it if i didn't take it seriously. Generic priligy can also be used to treat certain medical conditions, including high blood pressure.

The most serious side effect of doxycycline is heart attack. The antibiotic is to be taken in doses between 50 and Bol’shaya Setun’ kamagra oral jelly come si usa 200 mg per kilogram of body weight every 4 to 6 hours during the first 24 hours of treatment and every 8 hours until the operation is complete. However, some people are deficient in certain vital nutrients and lipids.

Ce lundi 31 juillet, deux membres du collectif « La Voix des sans-papiers » étaient arrêtés par la police d’Etterbeek. Le premier lors d’un contrôle d’identité, alors qu’il se trouvait à proximité de l’occupation du 269 avenue d’Auderghem, le deuxième un peu plus tard, au commissariat de la chaussée St Pierre, alors qu’il venait vérifier que le premier avait bien été libéré, selon une promesse faite par la police peu avant.

Grâce à la mobilisation des soutiens, des associations et syndicats, le Bourgmestre Monsieur De Wolf s’est rendu en début de soirée au commissariat pour faire libérer les deux amis.

Comment pouvoir assurer d’une part l’accueil et d’autre part voir l’Office des étrangers mettre à mal cette décision politique d’accueillir les sans-papiers ? Le bourgmestre se devait de lever rapidement la contradiction. C’est à cette difficulté que sont sans cesse confrontés les bourgmestres et que seule une mobilisation générale permettra de dépasser en faisant abolir la criminalisation des migrants.

Pour la première fois depuis deux ans, nous avons pu mettre cette fatalité en échec. Il faut continuer la lutte et revendiquer la protection des migrants avec ou sans papiers dans chaque commune. Démultiplions l’action « Communes Hospitalières » à l’initiative du CNCD. Mobilisons les forces vives de notre pays pour la manifestation du 13 décembre lors du conseil européen. La Belgique et l’Europe doivent arrêter de criminaliser les migrants. Ne Lâchons rien!

 

Signatures :

SOS Migrants, Front commun syndical FGTB-CSC, Collectif « La voix des sans-papiers, ADES, CRER, Groupe montois de soutien aux sans-papiers, MRAX.

Contact : Serge Noël – 0486 85 73 81 – serge_noel1@hotmail.com